Désobéir ?

Et si l’on jouait à désobéir?
Ils vivent aux pieds des Pyrénées. Certains arpentent les couloirs du collège, d’autres terminent le lycée. Ils se connaissent depuis des années et partagent une même passion : le théâtre. Depuis le mois de septembre, ils planchent sur la désobéissance. Ce sera le thème de leur prochain spectacle, impulsé par Stéphanie, leur drôle de professeur de théâtre.
Sans tabou et avec humour, ces adolescents se découvrent tout en cherchant à comprendre comment agir sur l’ordre du monde, en questionnant les règles de notre démocratie afin de pouvoir écrire ensemble leur pièce à représentation unique.
Si les transgressions et les provocations sont autorisées voire encouragées par Stéphanie dans l’atelier de théâtre, c’est pour apprendre à les interroger, à les justifier, à les dompter pour pouvoir ensuite les jouer, ou les déjouer, sur scène. Et plus tard peut-être, dans la vie.
Au fil des saisons, des répétitions et de leur quotidien, Désobéir? raconte ce groupe de jeunes citoyens en création.

Ce long-métrage documentaire est en cours de production.

Format : long-métrage
Auteure : Alwa Deluze
Réalisatrice : Alwa Deluze
Image : Samuel Lahu, Nicolas Dupuis
Son : Alexandre Lesbats
Montage : Penda Houzangbe
Musique : Thomas Hatcher
Soutien : Région Occitanie et CNC
Coproduction pour une version courte de 52′ : France 3 Occitanie dans le cadre de la collection “Les désobéissants” et Vià Vosges

Suzanne

Suzanne est un film librement inspiré de la vraie histoire de Suzanne Noël, pionnière de la chirurgie esthétique moderne et militante féministe.

1911, Paris. A 34 ans, Suzanne qui vient d’être reçue première à l’internat de médecine, ne se considère pas dans une Belle Epoque. Elle en a assez de toutes ces mœurs et ces lois qui empêchent les femmes, comme celle qui exige l’autorisation du mari pour étudier.

Alors quand elle découvre les débuts de la chirurgie esthétique pratiquée outre Atlantique, elle y voit la même finalité que ses convictions politiques : donner aux femmes les moyens de choisir librement leur destin. Sauf que la Première Guerre éclate. Rien ne sera plus jamais comme avant. Mobilisée dans l’effort de guerre, Suzanne se retrouve à devoir opérer les Gueules cassées. Face à l’horreur qui frappe aussi sa vie personnelle, Suzanne révèle ses talents et ses ambitions : réparer les humains, libérer les femmes et se libérer elle-même.

Auteure littéraire: Joëlle Oosterlinck
Auteure graphique: Anaïs Caura
Réalisatrices: Joëlle Oosterlinck & Anaïs Caura
Technique : animation 2D et archives colorisée
Documentalistes: Cécile Niderman, Anne Tamisier
Format (prévisionnel) : 65 minutes
Cible : adulte
Soutien: Aide au développement de la Région Occitanie, Aides au concept et à l’écriture du FAIA CNC.
Un projet accompagné en résidence d’écriture de la Poudrière, école du film d’animation, avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la participation du CNC.
Projet En développement.

Arya

Imaginez un monde fantastique, sauvage, où plantes et animaux sonnent comme la plus incroyable des fanfares. Bienvenue à Shadiya, le monde foi- sonnant de la musique. Cet univers hors du commun fournit au monde des hommes les notes qui servent aux mélodies et à l’inspiration des compo- siteurs. Mais depuis peu, Shadiya est en danger : un dragon aspirateur de notes rôde et menace son fragile équilibre.
Voilà où atterrit Arya, dix ans, après avoir gratouillé la guitare de Jean-Michel aka Jay-Mike, son grand-père disparu. Alors qu’elle cherche simplement à regagner le monde des hommes, Arya se retrouve au centre du désordre qui agite Shadiya, dont l’un des instigateurs n’est autre que Jean-Michel.
Au cœur d’une végétation étrange, auprès d’animaux-instruments comme le pianozèbre ou le canarsax, Arya va vivre une folle aventure qui va prendre des airs de voyage initiatique. Alors qu’elle se plaît à clamer qu’elle DÉ- TESTE la musique, c’est grâce à cette dernière qu’elle va trouver la force de dompter ses émotions, de prendre con ance en elle et nalement de s’ou- vrir aux autres. Après tout, la musique, c’est avant tout un plaisir…

Arya est un feuilleton en cours de développement de 8 épisodes de 12 minutes.

Format : 8 x 12’ (feuilleton)
Auteurs : Alwa Deluze et Sébastien Ors
Scénario : Alwa Deluze, Sébastien Ors et Kevin Païs
Graphisme : Florence Dupré La Tour
Musique : Luc Meilland
Coproducteur : Melting productions
Technique : animation 2D
Soutien : Région Occitanie, Aide à la réécriture du Fonds d’aide à l’innovation du CNC.

Chicken of the Dead

Chicken of the dead, un film d’animation entre satire et zombies

A Gerbier, petit village sans prétention situé dans le département du Gers, Bernard Lepique a lancé le « Poulet Quasi » une petite révolution dans le monde de l’agroalimentaire. Mais le poulet Quasi c’est quoi exactement ? Quasi, c’est un label adapté aux familles modestes qui veulent que leurs enfants mangent de bonnes choses. Le poulet Quasi, c’est un produit 50% industriel, mais surtout 50% bio. « Si c’est Quasi ? Vas-y ! »

Fort de son succès, Bernard Lepique décide de poursuivre sa belle carrière de magnat de l’industrie en mettant sur le marché un nouveau produit, le « Poulet Quasi Braisé ». Mais au cours de la première dégustation, les choses dégénèrent : tous ses consommateurs mutent en Poulets Zombie humanoïdes. Le Gers est mis en quarantaine et Bernard est traqué par les autorités. Comment arrivera-t-il à sauver la situation ?

Chicken of the dead est un cocktail fantastico-satirique qui détonne : après tout, entre critique sociale sur les dérives du secteur agroalimentaire et film de zombies, pourquoi choisir ? Aux manettes de ce projet inattendu, le graphiste nîmois Christophe Blanc, connu pour sa série Je suis Super et son style déglingué, ainsi que les auteurs Yacine Badday et Florent Guimberteau, réputés pour leur plume acide. Quant au réalisateur Julien David, repéré pour son univers poétique et violent, il a choisi de s’inspirer des comédies italiennes des années 60. Beau mélange !
Ce court-métrage en animation 2D garanti 100% original et sans OGM a été achevé en 2018, il est distribué par Miyu. Sélectionné dans des dizaines de festivals, Chicken of the dead a reçu le prix de la critique du festival Off-court de Trouville en 2019.

Un feuilleton inspiré de l’univers du court-métrage est en cours de développement, il a été présenté au Cartoon forum.

Format : 10’ (court-métrage)
Auteurs : Yacine Badday, Florent Guimberteau
Graphisme : Christophe Blanc
Réalisateur : Julien David
Coproducteur : Melting productions
Technique : TV paint
Fabrication : Studio Les Affranchis
Soutien : CNC, Région Occitanie, Procirep et Angoa, Gindou cinéma (en partenariat avec la Sacem)
Diffusion : ViàVosges
Distribution : Miyu Distribution

Showreel anoki VR

// Un Showreel VR pour mettre en valeur la collaboration anoki x Novelab

Notre choix pour ce showreel est de présenter un condensé des références du studio high-tech Novelab et d’anoki en matière de réalité virtuelle. Cette vidéo présente les trois aspects de notre savoir-faire : la réalité virtuelle, les contenus interactifs et les vidéos 360°.

Nous avons souhaité mettre en avant la diversité des productions de notre collaborateur Novelab en matière d’expériences VR interactives : documentaire interactif, film de festival, jeu vidéo, expériences VR, installations interactives…

La réalité virtuelle est pour nous la nouvelle manière de communiquer : une technologie totalement innovante mais de plus en plus accessible, pour des possibilités infinies !

Références : Notes on Blindness : into darkness, Kinoscope – Un voyage en VR dans le monde du cinéma, Zaha Hadid, Grand Châtelet, Chancellerie d’Orléans, Unrest VR, Type Rider, Sony Remote.

Laboratoires Pierre Fabre

Une expérience en réalité virtuelle pour le groupe Pierre Fabre et ses marques Avène et Aderma

Depuis la création de notre agence de communication audiovisuelle, nous avons déjà travaillé avec les laboratoires Pierre Fabre, notamment en collaboration avec TBWA pour la réalisation d’une campagne marque employeur. Un autre projet a également été confié à notre équipe, confidentiel cette foi. En effet, le groupe nous a demandé de mettre en avant leur expertise en matière de stérilisation. Et pour cela, nous avons pensé à la réalité virtuelle qui nous semble adaptée à leurs besoins.

Valoriser leur expertise au travers d’un support immersif

Nous avons découvert la première intention des laboratoires Pierre Fabre lors de notre consultation : faire connaître leur packaging DEFI (Dispositif Exclusif Formule Intacte). Une innovation brevetée, mise au point par les chercheurs des laboratoires Pierre Fabre qui permet de garantir la stérilité des formules et ainsi, la bonne conservation des produits cosmétiques tout au long de leur utilisation. En résumé, un système de fermeture exceptionnel et novateur pour les cosmétiques stériles. Et avec ce projet, nous avons la preuve que, même dans la recherche scientifique, il faut parfois user de créativité!

Une communication innovante pour un produit innovant!

Notre mission étant de présenter le procédé de conditionnement DEFI, nous avons imaginé une expérience immersive complète en réalité virtuelle. Cette dernière permet de visiter des lieux interdits au public en temps normal, telles une usine pharmaceutique et une usine de cosmétiques stériles et de comprendre, de l’intérieur, les enjeux et le concept de ce packaging. Nous avons créé plusieurs espaces en vue 360° afin que les spectateurs puissent découvrir les coulisses de ce procédé de conditionnement. Nous avons également ajouté des vidéos en 2D et 3D et reconstitué une salle de bain en modélisation 3D avec animation du tube et du système de fermeture révolutionnaire des laboratoires Pierre Fabre.
Et cette expérience a été intégrée à leur showroom. En revanche, ce projet étant confidentiel, la visualisation de ce teaser est soumise à autorisation. Par conséquent, nous ne pouvons le diffuser sur notre site. Néanmoins, cela vous donne une idée de toutes les possibilités offertes par la réalité virtuelle et ce, dans tous les secteurs d’activité.

Mon Village

Mon Village, un documentaire en zone rurale

« Je vis à Castagnède, un village de moins de 200 habitants situé dans le sud-ouest de la France, aux pieds des Pyrénées. La campagne qui m’entoure est plutôt pauvre, endolorie par les mutations agricoles et industrielles de ces cinquante dernières années. Dans mon village, il n’y a plus de vie économique : les cafés et les commerces ont fermé, il ne reste que trois troupeaux et la route nationale qui permet désormais d’aller travailler ailleurs.

J’ai passé une année avec les élus de mon village, j’ai vécu avec eux de petits et de grands séismes : l’école menaçant de fermer faute d’enfants, les réformes légales et administratives complexes à appréhender mais aussi le vote Front national qui s’enracine.

A Castagnède, j’ai découvert une communauté paradoxale où l’énergie citoyenne est plus vivante que dans la plupart des métropoles mais où le désenchantement politique s’accroit. » – Alwa Deluze, réalisatrice.

Le point de départ du film est un triste constat : selon un recensement de la population effectué par l’INSEE en 2006, plus de 11 millions de personnes vivent à la campagne – soit 18% de la population française. Pour autant, leurs interrogations ne sont que peu évoquées dans l’espace médiatique : quel est le quotidien des ruraux, quels sont leurs engagements ? Quelles perceptions ont-ils de la société actuelle ? Et de la politique ? Durant un an, Alwa Deluze suit les habitants de Castagnède à l’aune des saisons, suivant le cheminement du village et de la communauté municipale.

Format:
Auteure – réalisatrice:
Monteuse:
Compositeur:
Coproducteur:
Diffusion:
Soutien:
52’
Alwa Deluze
Laurence Manheimer
Thomas Hatcher
Bellota Films
France Télévisions
Région Occitanie, CNC, Procirep et Angoa.

Les Enfants sauvages

Les Enfants sauvages, un documentaire sur un squat toulousain

Pendant plusieurs années, j’ai filmé trois amis. Avec une vingtaine d’autres personnes nous habitions aux Pavillons Sauvages, un squat de Toulouse. Stéphane joue du rock avec son groupe Otto, A4 Putevie est artiste graphique, Laurence cherche encore sa voie, mais ils sont tous trois habités par leur désir légitime de bonheur.
Comme tout un chacun, ils essayent de trouver un équilibre entre ce qu’ils veulent faire de leur vie et les moyens pour y parvenir. Comment construire un présent qui en vaille la peine ?
J’esquisse ici le portrait d’une partie de ma génération, née sous l’horizon de la précarité, mais qui a décidé de l’assumer. C’est ça, la morale que le rock’n’roll nous enseigne : puisque tout est perdu d’avance, autant s’y risquer joyeusement.

Format:
Auteur – réalisateur:
Coproducteur:
Diffusion:
Soutien:
107’
Louis Sé
The Kingdom
ViàOccitanie
Région Occitanie, CNC

L’Intime conviction

L’Intime conviction, un documentaire citoyen

Chaque année, dans tous les départements français, des citoyens de plus de 23 ans sont tirés au sort parmi les listes électorales pour devenir jurés.
Durant trois semaines et demies, la caméra de Alwa Deluze s’est placée du côté de ces citoyens ordinaires arrachés à leur quotidien pour rendre la justice le temps d’une session d’assises au tribunal de Foix. Ce document nous livre des images exceptionnelles: pour la première fois, des jurés ont pu être filmés en continu durant les interruptions d’audience. Quels sont leurs doutes, leurs questionnements, leurs réflexions ? Autant d’interrogations qui nous permettent d’imaginer, telle une ritournelle: que ferions-nous à leur place ?

L’Intime conviction parvient à nous faire prendre conscience de la difficulté de l’acte de juger, des codes et des règles qui nous échappent alors qu’ils régissent notre société.

L’Intime conviction a été diffusé sur France 3 et dans le cadre du Mois du Film documentaire en 2016 et 2017.

Format:
Auteure – réalisatrice:
Chef opérateur:
Chefs opérateurs son:
Monteur:
Compositeur:
Coproducteur:
Diffusion:
Soutien:
52’
Alwa Deluze
Sylvain Luini
Pierre-Olivier Boulant et Alexandre Lesbats
Sylvain Luini
Géraud Lafarge
Les Films d’Ici
France Télévisions et Planète + justice.
Région Occitanie, CNC, Procirep et Angoa, Académie de législation. 

Avni

Avni

Avni est un enfant curieux, à tous les sens du mot : ouvert aux autres, mais aussi étrange, voire bizarre ! Dans la société d’Animalia, il passe pour un drôle d’oiseau, avec son pouvoir d’adopter les caractéristiques de tous les autres animaux.

Besoin de battre le record d’apnée pour épater les copains ? Hop, Avni se dote de branchies. De se faire oublier pour éviter une punition ? Hop, Avni se fond dans le paysage tel un caméléon. Et ce n’est pas fini : Avni peut étirer ses membres (avoir le bras long, c’est utile !), escamoter ses oreilles, s’aplatir comme une crêpe… Bon, ce don de la métamorphose lui attire parfois des ennuis. Le directeur de l’école, par exemple, se laisse peu impressionner et n’hésite pas à le réprimander.

Eh oui, comme tous les enfants, Avni ne réussit pas, enfin pas tout le temps, à échapper à l’autorité des grands ! Tour à tour tendre, fanfaron, généreux, turbulent mais toujours rigolo et surprenant, Avni nous fait sentir que nous sommes comme lui, des êtres uniques, différents, un poil incompris mais vraiment épatants. Et parce que nous sommes tous des Avni, on lui dit merci !

Auteurs: Romain Pujol et Vincent Caut
Technique: Animation 2D flash / Marionnette
Fabrication: Studio Les Affranchis
Producteur: Milan Presse