Les Enfants sauvages-documentaire

Les Enfants sauvages, un documentaire sur un squat toulousain

Les Pavillons Sauvages, 2010. Deux grandes maisons et un immense jardin en plein cœur d’un quartier résidentiel à Toulouse. Lorsque Louis Sé pénètre dans ce lieu, le squat, réunissant une vingtaine de personnes, alterne entre dynamique bio le jour et rock’n’roll la nuit. Le réalisateur découvre alors une île vivante et accueillante, une communauté disparate, en marge de la société, et qui doit réinventer en permanence son équilibre sur fond de décibels. Un combat de tous les jours, où l’on aborde la question de la place de l’individu au sein d’un groupe… ou comment le « seul » et le « plusieurs » fonctionnent ensemble et se constituent. Le squat des Pavillons Sauvages est une micro-société qui donne à réfléchir sur la famille que l’on se choisit pour se construire et, à plus large échelle, sur nos rapports sociaux et politiques. C’est un documentaire sur la vie en tant qu’œuvre artistique et humaine.

Le réalisateur a suivi et filmé durant plusieurs années Alex A4 Putevie, dessinateur, Laurence et Stéphane, un couple de musiciens. Tous ont participé au processus du film, composant tour à tour le générique (réalisé grâce à des cartons grattés sur Rhodoïde pré-encré puis filmés au rétroprojecteur) et la musique de fin.

Entre contradictions et réussites de cette petite communauté « en marge », Les Enfants Sauvages est un film rock qui témoigne d’une utopie en marche.

Format:
Auteur – réalisateur:
Coproducteur:
Diffusion:
Soutien:
120’
Louis Sé
The Kingdom
ViàOccitanie
Région Occitanie, CNC